Chapeaux

ap4ad7a5e21c3ed_s
Les chapeaux, également appelés „couvre-chefs“, sont devenus au fil des années des accessoires de modes.

Aussi bien féminins que masculins, les chapeaux se déclinent en plusieurs types bien spécifiques et chacun a également un nom qui lui est propre ainsi qu’un usage particulier qui lui est réservé.

Il est évidemment tout d’abord un moyen de se protéger des intempéries. Mais il est bien plus que ça car il permet aussi d’exprimer un statut social.

Outre tout ça, le mot „chapeau“ est couramment utilisé dans de nombreuses expressions comme „Chapeau bas“ dont on se sert pour féliciter quelqu’un, „Porter le chapeau“ pour désigner la personne qui endosse la responsabilité d’une action ou encore „Travailler du chapeau“ pour dire qu’une personne délire.

Les chapeaux sont célèbres et caractéristiques de certaines personnalités.

Tout le monde connaît le chapeau bicorne que portait Napoléon Bonaparte ou le chapeau blanc et noir légendaire de Geneviève de Fontenay ou encore celui que portait le feu Michael Jackson dans son clip de „Smooth Criminal“.

Les chapeaux sont aussi très représentatifs de certains personnages de fiction et on peut aisément citer les Blues Brothers, Dupond et Dupont de la bande dessinée „Tintin“, Indiana Jones et son chapeau d’aventurier, Lucky Luke et son chapeau de cow-boy, Picsou et son haut de forme, Jack Sparrow et son chapeau de pirate ou également Spirou et son calot de groom.

Comme dit plus haut, chaque chapeau possède un nom qui lui est propre selon ses caractéristiques et son utilité. En voici quelques-uns.

Le Bachi, que tout le monde, j’en suis sûr, a déjà vu, est le bonnet que porte les marins français et qui est aussi appelé le béret de marin. Il est surmonté d’un pompon rouge et la légende veut que ce pompon était en fait pour amortir le choc.

Ceci n’est évidemment qu’une légende car, s’il était effectivement là pour protéger la tête des marins français, il aurait fait l’unanimité chez tous les marins du monde qui auraient adopté le même style, ce qui est loin d’être le cas.

Les prêtres, les évêques et les cardinaux revêtent eux-aussi des chapeaux caractéristiques qui portent le nom de „barrette“.

La couleur diffère selon le statut du membre du clergé et la barrette est, en général, noire pour les prêtres, violettes pour les évêques et rouges pour les cardinaux.

Quand au pape, il a son propre couvre-chef qui est en fait une triple couronne appelée la „tiare papale“.

Autres chapeaux très célèbres, les Borsalino.

Considérés comme des chapeaux de luxe en feutre mou, ils sont déclinés en plusieurs modèles aussi bien masculins que féminins.

Ils sont faits à partir de poils de lapin ou de lièvre et, pour la petite anecdote, s’appelle aussi Bogart en hommage à Humphrey Bogart qui a immortalisé ce chapeau au cinéma.

C’est, finalement, après avoir parlé de cette légende du cinéma que je vous tire le mien, de chapeau.

This entry was posted in Allgemein. Bookmark the permalink.

Comments are closed.